RIFSEEP

RIFSEEP

Les agents fonctionnaires stagiaires peuvent-ils bénéficier du RIFSEEP ?

OUI

Si la délibération instituant le RIFSEEP le prévoit.


RIFSEEP

Les agents contractuels de droit privé peuvent-ils bénéficier du RIFSEEP ?

NON

 

Les agents contractuels de droit privé tels que les contrats aidés sont exclus du bénéfice du RIFSEEP.


RIFSEEP

Les employeurs territoriaux doivent-ils respecter le nombre de groupes de fonctions prévu pour la Fonction Publique d’Etat ?

NON

 

En vertu du principe de libre administration des collectivités, les assemblées délibérantes peuvent prévoir un nombre différent pour chaque catégorie hiérarchique.

 

Par exemple, une collectivité peut classer l’ensemble de ses emplois de catégorie C dans 3 ou 4 groupes de fonctions (alors que 2 sont prévus pour la fonction publique d’Etat).


RIFSEEP

Est-il possible qu’un agent ne perçoive pas d’IFSE alors que son collègue appartenant au même grade en bénéficie ?

OUI

 

Il est possible que deux agents qui appartiennent au même grade ne perçoivent pas le même IFSE si leurs fiches de poste diffèrent.

 

Le montant de l’IFSE est fixé en fonction des missions confiées à l’agent.

 

Si un poste est plus lourd et plus exigeant que l’autre (au regard des critères de cotation fixé par l’organe délibérant), ce poste pourra avoir une IFSE plus élevée qu’un autre poste (même si les deux agents qui occupent les postes appartiennent au même grade).


RIFSEEP

Les collectivités territoriales doivent-elles respecter les montants minimaux ?

NON

 

Le principe de libre administration des collectivités locales permet aux collectivités de fixer le niveau du régime indemnitaire, élément accessoire au traitement.

 

Elles ne sont pas tenues de respecter les montants minimaux afférents à chaque grade prévus par les arrêtés interministériels pour les corps de la fonction publique de l’Etat.

 

Pour la mise en place de l'IFSE, il appartient aux collectivités territoriales de fixer des groupes, la répartition des fonctions entre ceux-ci ainsi que des plafonds indemnitaires correspondants dans le respect du principe de parité posé par l'article 88 de la loi n° 84-53 , qui prévoit que le régime indemnitaire institué pour chaque catégorie de fonctionnaires territoriaux ne doit pas être plus favorable que celui dont bénéficient les fonctionnaires de l'Etat d'un grade et d'un corps équivalents. Les montants indemnitaires qui en résulteront devront être fixés de façon objective et, le cas échéant, les décisions individuelles devront être motivées.

 

Ceci est confirmé par la réponse à question écrite n° 100346 du 1er novembre 2016 à l’Assemblée nationale.


RIFSEEP

Le RIFSEEP est-il cumulable avec IFCE ?

OUI

 

L’indemnité forfaitaire complémentaire pour la participation aux consultations électorales peut être servie en sus du RIFSEEP. Elle compense une sujétion particulière qui n’entre pas dans le champ des primes et des indemnités liées aux fonctions et à la manière de servir (article 5 du décret n° 2014-513).

 

(courrier de la DGCL du 28/12/16)


RIFSEEP

L’IFSE est –il cumulable avec des indemnités pour travaux dangereux, insalubres, incommodes ou salissants prévues dans le décret 67-624 du 23 juillet 1963 ?

NON

 

Le RIFSEEP est, par principe, exclusif de tout autre régime indemnitaire de même nature (décret 2014-513 du 20 avril 2014).

 

L’IFSE est en revanche cumulable avec diverses primes listées dans l’arrêté du 27 aout 2015.

 

Cet arrêté ne fait pas état des indemnités pour travaux dangereux, insalubres, incommodes ou salissants prévues dans le décret 67-624 du 23 juillet 1963.

 

Ces contraintes liées aux fonctions et au poste occupé pourraient être « valorisées » dans l’IFSE (IFSE plus élevé qu’un autre poste pour accomplissement de travaux dangereux par exemple).


RIFSEEP

Le RIFSEEP est-il cumulable avec l’indemnité de responsabilité des régisseurs d’avances et de recettes ?

NON

 

Selon une récente FAQ de la DGCL (date de mise à jour : 16 octobre 2017) l’indemnité de responsabilité des régisseurs d’avances et de recettes fait partie intégrante des éléments de rémunération liés à une sujétion particulière qui correspond à une contrainte spécifique du fait même de la nature des fonctions occupées par l’agent.

 

Elle ne peut donc se cumuler avec le RIFSEEP.

 

Il appartient à la collectivité de prendre en compte et de valoriser le niveau de responsabilité du régisseur dans la part IFSE.

 

En tout état de cause, il convient de rappeler que les seules primes et indemnités susceptibles de se cumuler avec l’IFSE et le CIA sont celles visées par l’arrêté du 27 août 2015.


RIFSEEP

L’IFSE peut-elle être versée annuellement ?

OUI

 

La fréquence de versement mensuel indiquée dans l’article 2 du décret 2014-513 est fixée pour la FPE mais ne s’impose pas aux collectivités (principe de libre administration).


RIFSEEP

La délibération instituant le RIFSEEP peut-elle prévoir un versement du CIA annuel ou bisannuel ?

OUI

 

Les collectivités sont libres de fixer la fréquence de versement de l’IFSE et du CIA.

 

Ce versement sera ensuite confirmer par arrêté individuel.


Centre de gestion de la fonction publique territoriale de la Gironde
Immeuble Horiopolis - 25 rue du Cardinal Richaud - CS 10019 - 33049 Bordeaux Cedex
05 56 11 94 30 05 56 11 94 44 courriel